Thé vert – Le dictionnaire

Thé vert – Le dictionnaire

Le thé est une plante dite médicinale, originaire de Chine. C’est une boisson de plus en plus consommée et cela se comprend lorsque l’on en apprend les vertus !

Il existe aujourd’hui toutes sortes de marque de Thé, dont certaines meilleures que d’autres pour leur goût, mais surtout pour leur qualité (sans Fluor). Parmi mes préférées, je citerais Yogi Tea et Romon nature. Il existe également d’excellent thé chez nos torréfacteurs locaux à ne pas négliger !

Pour exemple : le Thé de chez « La Torré » à Villefranche-sur-Saône est exceptionnel et l’odeur qui se dégage lorsque l’on ouvre la porte de la boutique est tout simplement incroyable. Pour la petite histoire, ce couple de torréfacteurs était à l’époque client de l’ancien propriétaire de la boutique et celui-ci à voulu fermer. Le couple ayant un coup de cœur depuis toujours sur ce petit commerce l’a racheté et en plus de cela, ils sont adorables, à l’écoute et de très bons conseils ! C’est une boutique idéale pour se faire plaisir et faire plaisir à ses proches.

Bref, revenons-en à notre sujet principal : les bienfaits du thé.

Avant de vous citer toutes les fascinantes indications du Thé vert, je tiens à faire un point : Eviter s’il vous plaît de mettre du SUCRE dans votre thé ! D’abord, car cela peut être contre productif : si vous prenez du thé vert pour perdre du poids et que vous le sucrez autant ne pas boire de thé du tout … Ensuite, même si vous prenez du thé vert pour une autre indication que la perte de poids, l’ajout de sucre peut induire une surconsommation de sucre que vous n’aviez pas avant de boire du thé.

Rappelons que le corps humain à un besoin journalier de sucre de 25 g soit 5 carrés de sucre !

Si impossibilité de votre part de boire du thé sans sucre, privilégier du Miel Bio pour le remplacer. En plus de son côté sucrant, il aura également des vertus antibactérienne et antitussif.

 

Préparation du thé vert :

Même s’il est recommandé de suivre les indications notées sur les paquets de thé, il est préférable de ne pas faire bouillir l’eau de votre thé. En effet, cela peut détruire et dénaturer les feuilles de celui-ci et vous en perdrez donc certains bienfaits.

Rappelez vous donc qu’il ne suffit pas de faire bouillir l’eau puis de la laisser refroidir à 90°, il ne faut tout simplement pas qu’elle dépasse les 90° lorsqu’elle chauffe. Pour cela, il existe de nombreuses nouvelles bouilloires à températures programmables. La mienne est une DomoClip.

Choisir son thé :

Je ne suis pas une revendicatrice du Bio, mais, il est souvent souhaitable de se pencher sur des thés Bio de nos jours. Beaucoup de thés dans les commerces sont bourrés de pesticides et n’ont donc aucunes vertus pour votre santé. Peut-être que le goût sera plus prononcé ou plus sucré, mais cela n’aura aucun bien fait pour vous. Et, si vous prenez le temps de lire cet article, c’est donc sans nul doute que j’affirme votre volonté à vouloir profiter des bienfaits du thé vert.

Il est également important que votre thé ait des nutriments type polyphénols, acides aminés, vitamines, minéraux, oligoéléments, catéchines, épigallocathécol gallate, qui permette une meilleure absorption pour l’organisme. Bien évidement, ceci dépendra également de la préparation du thé et du repas mangé avant celui-ci.

Indications et vertus :

Avant d’énumérer quelques indications que ce soit, je précise que le thé vert n’est en aucun cas un traitement ! Il peut servir en prévention d’une pathologie, peut être complémentaire à un traitement médical ou peut encore soulager certains symptômes et certains effets secondaires médicamenteux par exemple. Cela ne remplace donc pas la consultation d’un médecin et spécialiste !

Réduit le risque de cancer : le thé vert contient un antioxydant appelé l’épigallocatéchine gallate (EGCG). Celui-ci est capable d’inhiber l’enzyme lactate déshydrogénase (LDH) responsable du développement de certaines cellules cancéreuses.

De plus, le thé vert à un effet anti-angiogenèse qui permet de lutter contre la croissance de cellules cancéreuses en empêchant la formation de nouveaux vaisseaux sanguins. En effet, l’angiogenèse est un processus de production de nouveaux vaisseaux sanguins à partir de vaisseaux existants. Ce processus est normal, mais permet dans certains cas de proliférer des cellules cancéreuses. Cet effet anti-angiogenèse permet également d’améliorer l’efficacité de la chimiothérapie en améliorant la constitution des vaisseaux sanguins déjà existants dans la tumeur.

Diminution du diabète de type 2 : L’épigallocatéchine gallate (EGCG) consommée en même temps que des aliments riches en amidon (maïs principalement), réduit le pic de glycémie qui se produit après le repas.

Problèmes féminins : Oligoménorrhée (règles peu abondantes) – Dérèglement hormonaux – Aménorrhée (absence de règles) – Ménopause – Syndrome prémenstruel.

Troubles de la circulation sanguine : Thromboses – Phlébite – Varices – Hémorroïdes – Syndrome de Raynaud.

→ Si vous vous retrouvez dans un de ces cas, consommer le thé vert avec parcimonie car celui-ci à un effet anticoagulant.

Maladies cardiovasculaires : Accident Vasculaire Cérébral – Angor / Angine de poitrine – Amylose cardiaque – Artériopathie oblitérante – Embolie pulmonaire – Hypertension artérielle – Infarctus du myocarde – Insuffisance cardiaque – Insuffisance veineuse – Malformations cardiaques – Troubles du rythme – Valvulopathies – Athérosclérose.

→ Les catéchines contenues dans le thé se mélangent dans les particules de LDL cholestérol ce qui réduit l’oxydation des LDL et diminue le risque d’athérosclérose.

Maladies sexuellement transmissibles : SIDA et Hépatites.

Troubles et affections nerveux : Maladie de Parkinson – Maladie d’Alzheimer – Stress – Syndrome burn-out – Difficulté à la concentration – Troubles de la mémoire – Troubles du sommeil (physique et psychique) – Dépression – Lésion cérébrale – Sclérose en plaques.

→ Le thé vert contient de la L-théanine (acide aminé) qui augmente le taux de dopamine et de sérotonine. La L-théanine est un relaxant / apaisant du système nerveux.

Troubles alimentaires : Anorexie – Boulimie.

Hydratation : hydrate les cellules et tissus de l’intérieur ce qui est excellent pour un teint parfait (cf article) et aide à l’élimination des toxines. Cela contribue également à la perte de poids.

Processus obstructifs : Lithiase biliaire – Calcul hépatique – Calcul rénal.

Troubles et affections oculaires : Orgelets – Presbytie – Détérioration de la vue – Cataracte – Conjonctivite.

Affections cutanées (Antifongique, Antibactérien, Anti-inflammatoire et Antioxydant) : Mycoses – Psoriasis – Dermatite atopique – Eczéma – Névrodermite – Acné (pour cela, j’aime beaucoup le thé « Beauté de la peau » de la marque Romon Nature) – Préviens et ralentit le vieillissement des tissus.

Affections des voies respiratoires : Rhume – Allergies (rhume des foins) – Asthme – Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Intolérances : Fructose – Gluten – Lactose – Sorbitol.

Troubles et affections auditives : Acouphènes – Troubles de l’ouïe – Vertiges – Inflammation de l’oreille moyenne.

Carences : Fer et Vitamines.

Troubles sexuels : Problème érectile – Stérilité – Problème de fertilité – Manque de libido.

Coups bénins : Hématomes – Bleus – Blessures.

Troubles quotidiens : Maux de tête – Migraine – Fièvre.

Affection des voies respiratoires hautes (Antiviral) : Maux de gorge – Toux – Angine (Amygdalite).

Affections du système locomoteur : Ostéoporose – Arthrose – Arthrite –

Affections et troubles du système urinaire : Cystite – Inflammation de la prostate / rénale – Insuffisance surrénale / rénale – Hypertrophie bénigne de la prostate.

Affections et troubles du système digestif : Rectocolite hémorragique – Reflux gastro-œsophagien – Désintoxication du foie – Diarrhées aigus et chronique – Gastrite – Inflammation des parois stomacales / intestin grêle / estomac / hépatique – Intoxication alimentaire – Irritation de l’estomac – Cirrhose du foie – Stimulant et tonique hépatique.

→ Aide à la perte de poids en consommation de 3 tasse de thé / jour (par exemple : 10H30/11H – 16H – 18H) avant les repas.

→ En cas d’inflammation de l’intestin ou la muqueuse intestinale, diminuer ou stopper la consommation de thé vert en cas de symptômes. Le thé vert peut améliorer vos inflammations, mais dans certains cas les amplifier.

Affections et troubles métaboliques : Anémie – Troubles métaboliques.

Affections et troubles du système endocrinien : Troubles endocrinologiques – Thyroïdite – Hyperthyroïdie.

Affections capillaires : Chute de cheveux – Casse de cheveux.

Alcool et Tabac : Sevrage de tabac – Lendemain de soirée trop arrosée.

→ Si vous avez une grande consommation d’alcool, le thé vert peut amplifier l’effet diurétique de l’alcool et causer des troubles urinaires. Diminuer ou stopper le thé vert le temps des effets secondaires.

Diminution du cholestérol dans le sang : comme vu plus haut, le thé vert contient des catéchines qui se mélangent dans les particules de LDL cholestérol. Ainsi, il absorbe le LDL cholestérol (mauvais cholestérol) et l’élimine.

 

Nota bene :

Pour les femmes enceintes ou allaitante, veiller bien à votre consommation de thé. En effet, les toxines peuvent traverser le placenta ou s’assimileront dans le lait ce qui parviendra ensuite à votre bébé. Les risques sont : une fausse-couche (très rare), bébé de petit poids et/ou prématuré, et des problèmes de croissance. En cas de doute, demandez à votre médecin traitant.



1 thought on “Thé vert – Le dictionnaire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Facebook
YouTube
Instagram